Sites non sécurisés : Firefox ajoute une alerte sur les formulaires

Nouvelle étape dans la stratégie pro-HTTPS des navigateurs Web

Comme vous le savez, depuis le mois de janvier dernier, les navigateurs Chrome et Firefox avertissent les internautes lorsque ces derniers visitent un site considéré comme “non sécurisé”. Pour cela, ils incluent un avertissement, situé dans la barre d’adresse, pour les pages en HTTP qui collectent des mots de passe ou des données de cartes de paiement (plus d’infos sur ce sujet à lire par ici → HTTP & HTTPS : ce qui a changé en janvier sur les navigateurs Web).

Depuis mardi, et le lancement de la version 52 de son navigateur Firefox, Mozilla va encore plus loin dans sa démarche visant à informer les internautes quant à la sécurité de leur navigation.

Désormais, sur les pages en HTTP proposant un formulaire d’identification, le message d’avertissement suivant s’affichera directement sous le champ dans lequel vient de cliquer l’internaute : “Cette connexion n’est pas sécurisée. Les identifiants saisis ici pourraient être compromis.”
Lire la suite…

HTTP & HTTPS : ce qui a changé en janvier sur les navigateurs Web

Chrome et Firefox avertissent les internautes lorsqu’ils visitent un site “non sécurisé”

avertissement-httpIl y a eu du changement en janvier du côté des navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox, et notamment en ce qui concerne les informations fournies aux internautes quant à la sécurité de leur navigation.
 
Jusqu’alors, les navigateurs n’affichaient pas d’information particulière dans la barre d’adresse pour les sites utilisant le protocole d’échanges de données HTTP, mais présentaient positivement les sites en HTTPS, via un cadenas vert :

cadenasvert

Or, depuis janvier, les nouvelles versions de Chrome (56) et Firefox (51) incluent désormais un avertissement à l’attention des internautes qui visitent un site en HTTP. Plus exactement, elles signalent comme n’étant pas sécurisées les pages en HTTP qui collectent des mots de passe ou des données de cartes de paiement :
Lire la suite…

5 enjeux pour assurer votre croissance e-commerce en 2017

enjeux-ecommerce-2017
Qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions. Et personne n’y coupe, pas même votre site e-commerce ! Sauf que l’année a commencé sur les chapeaux de roue avec les soldes d’hiver qui ont débuté (pour rappel) le 11 janvier, et qu’en conséquence, à l’approche de la fin du mois de janvier, vous n’avez peut-être même pas eu le temps de définir vos résolutions e-commerce pour 2017.

Mais pas de panique, nous vous proposons ci-dessous 5 résolutions, ou plutôt 5 enjeux qui nous semblent prioritaires pour assurer votre croissance e-commerce en 2017. Vous n’avez plus qu’à définir vos priorités !
Lire la suite…

HTTPS : pour quelles raisons le mettre en place sur votre site ?

Article mis à jour le 5/12/2016

httpsParmi les sujets de prédilection de Google ces derniers temps, le HTTPS, que la firme de Mountain View décline sur tous les tableaux :

  • en SEO depuis août 2014,
  • pour Shopping depuis février 2016,
  • et sur Chrome, à partir de janvier 2017.

Avant de faire le tour des raisons qui pourraient vous inciter à passer votre site en HTTPS dès à présent, voici une définition rapide de ce qu’est le HTTPS.

HTTPS signifie “HyperText Transfer Protocol Secure”, soit “protocole de transfert hypertexte sécurisé”, en français.
En bref, il s’agit de la version sécurisée du protocole HTTP.
Si l’on développe un peu, il s’agit d’un protocole de communication qui garantit la sécurité des échanges de données entre un client (c’est-à-dire un navigateur) et un serveur Web – la sécurité étant liée à l’utilisation d’un système de chiffrement des données, de type SSL (“Secure Sockets Layer”), par exemple.

Lire la suite…

Le big bang des noms de domaine : plus de 1 400 nouvelles extensions

Une révolution sur le marché des noms de domaine ?

Plus de 1400 nouvelles extensionsOn parle aujourd’hui d’évolution et même de révolution sur le marché des noms de domaine. Alors qu’il n’en existait qu’une centaine jusqu’à présent, dont les plus répandues sont les “.com”, “.org”, “.fr” et autres “.eu”, “.travel”, etc., plus de 1 400 nouvelles extensions de noms de domaine font leur apparition et vont être lancées entre 2014 et 2015.

Si la date de disponibilité de certains est déjà connue, tous ces nouveaux noms de domaine sont d’ores et déjà pré-réservables. Et le mot d’ordre est le suivant : premier arrivé, premier servi !

En tant qu’e-commerçant ou détenteur d’un site vitrine, il est important pour vous de s’intéresser à cette nouveauté et d’en profiter au maximum. Bien exploitées, ces extensions peuvent vous apporter des bénéfices indéniables : meilleure visibilité sur la toile, positionnement plus clair de votre activité, identité unique de votre site… Lire la suite…

Mesure d’audience sur Internet (2/2)

Pourquoi des écarts dans les résultats ?, la suite…

Dans notre premier article (cf. Mesure d’audience sur Internet 1/2), nous avons parcouru la genèse de la mesure d’audience, avec l’objectif de comprendre le processus d’analyse de journaux.

Des problématiques et des manques soulevés par cette méthode est née la technique du marquage de page (également appelée marquage des sites Web), vers la fin des années 90.

Lire la suite…

Episode 3 : où l’on parle de consommation électrique

Dans les coulisses techno’ de PowerBoutique

Lors du précédent épisode, nous nous étions affolés de la consommation électrique des serveurs web. Nous parlions d’une consommation journalière de 80 kw.h, juste pour la génération des pages web. En terme de puissance instantanée, ça équivaut à 6,66 kw.

En réalité au moment où j’écris ces lignes, je ne suis pas dans le data center. Pourtant, j’ai sous les yeux une image très précise des courants électriques qui circulent dans les équipements de distribution à l’intérieur des baies (les armoires de serveurs).

Lire la suite…

Mesure d’audience sur Internet (1/2)

Pourquoi des écarts dans les résultats ?

Audience
Pour analyser les performances d’un site Web, on peut utiliser différents outils (The Webalizer, WebTrends, Google Analytics, …) qui semblent nous fournir les « mêmes » informations comme, par exemple, le nombre de visites.

Or, lorsque nous regardons de plus près les résultats, nous nous apercevons qu’il existe des écarts entre les informations fournies par ces différents outils.
Lire la suite…

1 2