Lexique | L’essentiel du vocabulaire du référencement expliqué

Mieux comprendre le jargon SEO avec la définition des termes clés…

SEO

Que vous soyez débutant ou non, il est toujours bon d’avoir sous le coude un petit lexique récapitulant les termes techniques utilisés dans le domaine du référencement d’un site Web. Même pour vous, amis webmasters, cela peut vous être pratique car vous connaissez certainement le vocabulaire employé en SEO mais sans pour autant en savoir forcément la définition exacte de chaque terme ! ;-)

Voici donc, pour tous ceux qui le jugeront utile, un mini dictionnaire en ligne des termes, expressions et autres techniques clés utilisés en SEO, SEA, etc. :

 

Commençons par le commencement, le socle de ce lexique, sans qui les expressions qui suivent ne pourraient exister…

 

  • Référencement naturel / SEO :

    Le référencement ou SEO, transcrit en anglais « Search Engine Optimisation », correspond  aux actions d’optimisation visant à améliorer la visibilité d’un site Web sur les moteurs de recherche, c’est-à-dire toutes les techniques utilisées pour remonter dans les résultats des moteurs tel que Google.

  • SEA :

    Le SEA quant à lui, « Search Engine Advertising », désigne le référencement payant, par opposition au SEO. L’acquisition du trafic sur le site Web se fait ici avec des liens commerciaux aussi appelés “sponsorisés”. Cela correspond à des publicités affichées en tête des listes de résultats des moteurs de recherche, de type Google AdWords notamment.

 

Les autres techniques…

 

  • SEM :

    Le « Search Engine Marketing » comprend le SEO et le SEA. Il regroupe ainsi à la fois les techniques de référencement payant et naturel pour obtenir du trafic sur un site à partir des moteurs de recherche.

  • SMO :

    « Social Media Optimisation » en anglais et « Optimisation des Médias Sociaux » en français, fait référence au travail d’amélioration de la visibilité d’un site au travers des réseaux sociaux.

 

Les termes de base du SEO…

 

  • Positionnement :

    Désigne la position d’une page Web dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

  • Mots-clés :

    Les mots-clés sont les expressions rentrées sur un moteur de recherche par un internaute pour trouver un produit/service/autre.

  • Trafic (en terme de référencement) :

    En référencement, le trafic d’un site Internet se compte au nombre de ses visites.

  • Duplication interne :

    Contenu identique présent sur plusieurs pages d’un même site.

  • Duplication externe :

    Contenu identique présent sur plusieurs pages de différents sites.

  • Indexation :

    L’on dit d’une page Web qu’elle est indexée lorsque celle-ci est enregistrée dans l’index d’un moteur de recherche ou d’un annuaire en ligne.

  • Algorithme :

    L’algorithme d’un moteur de recherche désigne les méthodes de calculs utilisées par ce dernier pour déterminer le classement d’une page Web selon sa pertinence.

  • Annuaire :

    Un annuaire est un outil de recherche qui recense des sites Web classés par catégories et thématiques.

  • URL :

    Une URL, « Uniform Resource Locator », fait simplement référence à l’adresse unique d’un document sur le Web, à savoir celle qui est saisie dans la barre d’adresse du navigateur Web.

  • HTML :

    Le HTML, « Hypertext Markup Language », est le langage de mise en forme le plus couramment utilisé pour la création de pages Web.

 

Les autres termes techniques clés en référencement…

 

  • SERP :

    « Search Engine Results Page », il s’agit là des pages de résultats affichées par les moteurs de recherche.

  • Ancre (en terme de référencement) :

    En référencement, une ancre représente le texte visible d’un lien sur lequel on peut cliquer.

  • Backlinks :

    Les backlinks sont des liens externes, provenant d’un autre site Web, et pointant vers les pages de votre propre site.

  • Netlinking :

    Désigne l’ensemble du travail réalisé visant à obtenir et optimiser des liens pointant vers les pages de votre site Web, afin d’en améliorer le référencement.

  • PageRank :

    Il s’agit en quelque sorte de l’appréciation donnée par Google à une page Web : indice de Google mesurant, de 0 à 10, la popularité des pages en fonction du nombre et de la qualité des liens qui pointent vers elles.

  • Balises Meta :

    Les balises meta se situent dans l’en-tête des pages et ne sont pas visibles pour le visiteur, mais elles donnent des informations supplémentaires aux moteurs. Elles peuvent être prises en compte par les moteurs dans leurs critères de classement ou affichées dans leurs listes de résultats.

  • Balises Title :

    Considérée comme l’un des éléments les plus importants pour le référencement naturel, cette balise est quant à elle visible par le visiteur et sert, la plupart du temps, de lien vers votre site sur les résultats des moteurs de recherche.

  • CPC :

    Le « Coût Par Clic » représente le montant qu’un annonceur paye aux moteurs de recherche à chaque fois qu’un internaute clique sur son lien, dans le cadre d’une campagne SEA.

  • CTR :

    « Clic Through Rate » est le ratio entre le nombre d’affichages et le nombre de clics d’une annonce payante. Il mesure l’attractivité de votre annonce pour les internautes.

  • Taux de transformation :

    C’est le rapport entre le nombre de visiteurs ayant effectué une action donnée (achat d’article, téléchargement d’un logiciel, demande de devis, etc.) sur le nombre total de visiteurs.

  • Taux de rebond :

    Pourcentage d’internautes ayant quitté un site après y avoir consulté qu’une seule page Web.

  • CPA :

    Le « Coût Par Action » permet de mesurer la rentabilité d’une campagne SEA : rapport entre le budget dépensé et le nombre d’actions.

  • Tracking :

    Ensemble d’outils permettant d’étudier les comportements des internautes sur un site Web, définir des profils type de visiteurs ou encore connaître les sources de trafic.

  • Programme d’affiliation :

    Le but de ce programme est principalement d’augmenter sa notoriété ou de produire des contacts commerciaux qualifiés. Le principe : l’annonceur rémunère un site affilié pour la mise en place de campagnes à la performance (CPA).

  • ROI :

    Le ROI, « Retour Sur Investissement », est le rapport entre le chiffre d’affaires et le budget dépensé.

  • Réécriture d’URL :

    La réécriture d’URL consiste à simplifier les adresses complexes de pages dynamiques et à en éliminer les caractères spéciaux pour qu’elles ne perturbent pas le référencement naturel auprès des moteurs de recherche.

  • Liens Nofollow :

    A contrario d’un lien normal qui est « dofollow », un lien nofollow comporte un attribut qui donne comme indication aux moteurs de recherche de ne pas prendre en compte ce lien.

 

Les expressions employées pour désigner des techniques frauduleuses et/ou pénalisées en référencement…

 

  • Negative SEO :

    Ensemble des techniques visant à pénaliser le référencement d’un site concurrent, en faisant par exemple pointer vers ce dernier une multitude de liens contraires aux consignes de Google.

  • Cloaking :

    Aujourd’hui considérée comme frauduleuse par les moteurs de recherche, cette technique consiste à présenter un contenu différent suivant qu’il s’agisse d’un robot de moteur de recherche ou d’un humain.

  • Black Hat :

    Il s’agit des techniques utilisées par les webmasters ne respectant pas les consignes des moteurs de recherche. Elles peuvent ainsi être considérées comme SPAM.

  • Sandbox :

    Le sandbox est un moyen de sanction d’un site Internet par les moteurs de recherche lorsque ce dernier applique des méthodes de référencement non approuvées par les moteurs.

  • Blacklist :

    La liste noire en français, répertorie des adresses de sites Internet qui ont été supprimées des résultats des moteurs de recherche, souvent pour raisons frauduleuses.

  • Pages satellites :

    La création de pages satellites est une technique de référencement abusif. Elle consiste à créer et optimiser une page autour d’un mot-clé et à rediriger automatiquement vers une autre page, de façon masquée, les visiteurs qui tentent d’y accéder.

 

Prochainement, un nouveau « glossaire » autour des termes techniques employés en web-design !

En attendant, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions pour compléter ce lexique SEO en commentant cet article :-)

 

A très vite sur Le Blog !

 

 

Sources :
– Journaldunet. Le vocabulaire pour comprendre le SEO. Disponible sur <http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/dictionnaire-du-seo-vocabulaire-et-definitions.shtml?utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml49_windowsxptoujou> (consulté le 05.05.2014)

 

Crédits : everything possible ©Shutterstock

5 commentaires

  • Je trouve l’initiative et le contenu de cet exposé intéressants.

    Qu’est-ce qui vous empêcherait désormais de donner des exemples
    concrets pour chaque situation liés aux ” mauvaises pratiques” du
    référencement. Un peu comme des TP, en quelque sorte ?

    Dans la mesure où les lecteurs de la newsletter sont tous abonnés
    à l’interface Powerboutique, cela semblerait pouvoir donner une
    pédagogie concrète et utile pour la gestion de nos balises.
    Une manière de faire travailler le “réseau”… Chacun pourrait donner
    son expérience…

    A voir… Cordialement. Pascale Morand

    Question : A quoi sert un captcha code ?

    • PowerBoutique

      Bonjour Pascale,

      Merci pour votre commentaire !

      Nous prenons note de vos suggestions pour vous proposer d’autres approches sur le thème du référencement dans de futurs articles (peut-être davantage axés sur les bonnes pratiques plutôt que sur celles à éviter).

      Pour rappel, vous disposez déjà dans votre Manuel d’Utilisation PowerBoutique, d’exemples concrets de bonnes pratiques pour optimiser le référencement de votre site : http://v47.manuels.powerboutique.com/ebauche-dossiers-pratiques,fr,8,476.cfm#2

      Pour répondre à votre question, un code captcha, acronyme de « Completely Automated Public Turing Test To Tell Computers and Humans Apart », est un champ de vérification anti-spam visant à protéger votre site Web des robots. Ce champ doit ainsi pouvoir être rapidement, simplement et uniquement solutionné par un humain.
      Le code captcha le plus courant prend la forme d’un test visuel basé sur l’identification de lettres/chiffres dans une image. On le trouve, en général, sur les pages formulaires ou d’inscriptions.

      A bientôt sur Le Blog :-)

    • En complément de réponse à votre question sur les Captchas :
      Le développement de techniques d’automatisation (Bot, Scripting…) a conduit les développeurs à inventer un système pour bloquer leurs utilisations sur les sites Web. L’idée est de s’assurer que l’action effectuée sur le site est bien réalisée par un être humain, et non par une machine.
      Les problèmes posés par ces “Bots” (compression du mot robots) sont nombreux. Par exemple, un “script” malveillant qui remplit automatiquement les champs d’un formulaire de contact peut générer en quelques minutes des milliers de demandes de contacts.

      Vous trouverez une explication plus complète des Captchas à l’adresse suivante :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/CAPTCHA

  • Rédaction web

    Bonjour

    Ce lexique est d’un réel intérêt pour les débutants en référencement mais aussi pour les détenteurs de site voulant ou non faire appel aux services d’un prestataire en référencement. Sinon, concernant le Captcha, les sites et les blogs ne devraient-ils pas tous utiliser ce système ?

    • PowerBoutique

      Bonjour,

      Nous vous remercions pour votre commentaire :-)

      Comme expliqué plus haut, les codes captchas permettent de protéger votre site des robots malveillants et de se prémunir, entre autres, contre les soumissions automatisées et intensives réalisées par ces derniers.
      Partant de ce constat, il est effectivement plus sûr d’utiliser le captcha notamment sur vos pages formulaires, vos pages d’inscription à vos e-mailings gratuits ou encore lors de la publication d’un commentaire sur votre Blog.
      Il est cependant bien de prendre en compte le fait que l’utilisation d’un code captcha peut parfois paraître contraignante pour vos visiteurs : en général, le captcha requiert la saisie d’une suite de lettres et/ou chiffres distordus, visibles sur une petite image.

      En conclusion, le choix de l’utilisation ou non de ce champ de vérification anti-spam revient à chaque gérant de site/blog, en connaissance des arguments ci-dessus.

      A très vite sur Le Blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *