Rappel : l’étiquetage-énergie obligatoire, aussi, sur le Web

Mais à peine 20 % des sites e-commerce conformes

Fotolia_70635217_XSL’affichage de l’étiquette-énergie, introduit en 1992 sur les appareils électroménagers, est également obligatoire sur les sites e-commerce depuis le 1er janvier 2015. Nous vous en avions d’ailleurs parlé ici → L’étiquetage-énergie obligatoire sur les sites Web.

Cependant, une enquête menée en magasin et en ligne par l’UFC-Que Choisir (et publiée fin mars) révèle que moins d’un produit sur deux seulement affiche une étiquette-énergie conforme à la législation. Un sur trois présente l’étiquette dans un format incorrect, et pour près de 20 % des produits, l’étiquetage est même absent.

Autre enseignement de l’enquête : alors que le taux de conformité des magasins physiques est supérieur à 70 %, les sites e-commerce font figure de mauvais élèves, avec un taux de conformité inférieur à 20 %.

Sur Internet toujours, les 3 principales violations de la réglementation sont le non-affichage de la classe énergétique, la non-conformité des informations présentées et l’absence de fiche produit.

Pour rappel, les familles de produits concernées par la règlementation sont les suivantes :

    – lave-vaisselle,
    – lave-linge,
    – sèche-linge,
    – appareils de réfrigération,
    – hottes,
    – fours,
    – aspirateurs,
    – téléviseurs,
    – luminaires,
    – climatiseurs,
    – dispositifs de chauffage des locaux et de l’eau.

Et l’étiquetage-énergie en tant que tel doit répondre à des règles précises, notamment :

  • les produits doivent porter une étiquette et une fiche produit (les 2, mises à disposition par le fournisseur) comportant des informations relatives à la consommation du produit en énergie ou en autres ressources essentielles pendant son utilisation.
  • l’étiquette et la fiche produit doivent être affichées à proximité du prix du produit ;
  • elles doivent être clairement visibles et lisibles ;
  • il est également possible d’opter pour un mécanisme d’affichage imbriqué, et dans ce cas :
    • l’étiquette doit être accessible par une image en forme de flèche. Celle-ci doit être de la couleur de la classe d’efficacité énergétique du produit, telle qu’elle figure sur l’étiquette (par exemple, ci-dessous : en vert). Elle doit également indiquer la classe énergétique (par exemple, ci-dessous : A+++) en blanc & dans une taille de caractères équivalente à celle du prix : fleche
    • la fiche produit doit, quant à elle, être accessible par un lien indiquant clairement “Fiche produit”.

 
Et vous, votre site est-il à jour ?

 
Textes de loi :
Décret n° 2011-1479 du 9 novembre 2011 relatif à l’étiquetage des produits ayant une incidence sur la consommation d’énergie. Version consolidée au 5 avril 2016.
Règlement délégué (UE) n° 58/2014 de la Commission du 5 mars 2014 modifiant les règlements délégués de la Commission (UE) n°1059/2010, (UE) n°1060/2010, (UE) n°1061/2010, (UE) n°1062/2010, (UE) n°626/2011, (UE) n°392/2012, (UE) n°874/2012, (UE) n°665/2013, (UE) n°811/2013 et (UE) n°812/2013 en ce qui concerne l’étiquetage des produits liés à l’énergie sur l’internet. Journal Officiel de l’Union Européenne du 17 mai 2014.

 
Source : Que choisir. Enquête sur l’étiquette énergie. Disponible sur <http://www.quechoisir.org/equipement-de-la-maison/communique-enquete-sur-l-etiquette-energie-un-affichage-qui-manque-de-classe> (consulté le 29.03.2016)
 
Crédit : fusolino ©Fotolia

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *